«Le féminisme à la française, ça n’existe pas»

Libération publie une nouvelle tribune opposée à l'idée d'un féminisme «renationalisé» et s'accommodant d'un art de la séduction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une polémique de sociologues et de féministes lancée à la suite de l'affaire DSK. D'un côté et de l'autre de l'Atlantique, il y aurait, sur la rive américaine, un féminisme rigoureux, sur la rive européenne un autre qui s'accommoderait de la séduction et des petites entorses.