Images et gestes du soulèvement

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

"Les rapports d’Amnesty International contredisent les discours"

 

Il serait intéressant que Joseph Confavreux s'exprime sur ce qu'il considère, lui, comme " "pour le moins ambiguë", dans le "bilan de Castro?  évidemment : "mis en perspective de la situation cubaine avec le reste du monde"

il fait comme la plupart des "journalistes" de Médiapart ...une macronite aiguë !

"il fait comme la plupart des "journalistes" de Médiapart ...une macronite aiguë !"

Ah bon ? Une "macronite"!

Raison de plus, étant donné l’hystérie verbale du virus qui l'a provoquée, une micronite n'est pas souhaitable pour exprimer un avis modéré, objectivé, éclairant. Pensé.

Mais un chouia, une larmichette d'écriture en azerty, ouvrirait bien l'année.

 

Le soulèvement du troupeau : bof Langue tirée

"Il est l'or de se soulever"

  • Nouveau
  • 30/12/2016 12:40
  • Par

en sortir de l'expo en est resté un sentiment d'incomplétude, du fait d'un statisme général au milieu dedits soulèvements ! comme dit dans la fin de l'article. Envie de dire: et après que faisons-nous en dehors des images? le resouvenir de mai 68 c'est joli mais cela a vieilli malgré tout et cela ne fait pas avancer le débat d'aujourd'hui

Et où Marielle Billy pointait très justement le(s) quiproquo(s) concernant la,( les) recherche(s), de Georgio Didi-Huberman. Merci pour l'entretien.

  • Nouveau
  • 30/12/2016 20:33
  • Par

Et on s'étonne que le nouvel article ne fasse pas référence aux débats et échanges, sur Médiapart et ailleurs. Encore une fois, "circulez" il n'y a rien à voir ?

Un très beau soulèvement qui est en cours en Israël et en Palestine grâce aux femmes:

Pour un monde sans guerre

https://tingytanana.com/2016/12/27/pour-un-monde-sans-guerre-ni-conflit-respect-amour-vrai-et-tolerance-tout-le-contraire-des-religions/comment-page-1

  • Nouveau
  • 31/12/2016 01:19
  • Par

merci pour cet échange, juste une chose : je trouve assez grave que l 'on limite la lutte de l irlande du nord  contre l 'angleterre a une lutte entre protestants et catholiques. Cerete la question religieuse compte mais avant tout il s'agissait d'une lutte "coloniale" . Londre avait besoin du port de Belfast, des usines et d'une mains d'oeuvre, il a s'agit aussi d'une lutte de classes entre les orangistes et les ouvriers... a ce sujet également il serait bien de signaler a G . Didi Huberman que "london derry " etait l 'appelation anglaise de la ville  Irlandaise de Derry, et qu'ainsi  Londre affirmait sa colonisation. Lorsque je suis allé a l 'exposition (avant hier ) quelqu'un avait rayer "London" a côté de Derry...  j'espère que j 'aurais eu le même courage d'un petit soulevement de la main, en tout cas celui du coeur était là... Ce serait bien que ce rectificatif est lieu dans une prochaine piblication du catalogue  ainsi qu'une relecture de la longue lutte d'irlande du nord.

Merci à Mediapart et à Joseph Confaveux pour cet entretien avec G. Didi Huberman.

Je dois même dire que j'apprécie particulièrement le ton simple et la pertinence du questionnement de Joseph Confaveux, en dépit du biais idéologique évident de certaines questions. 

Sans être toujours absolument convaincu par les choix et le propos de G Didi Huberman, je ne parviens pas à bien comprendre les critiques adressées à son exposition. Je crois même que son refus des archétypes y répond assez bien.

Un regret cependant que la piste Michaux ne soit pas mieux explorée : " Je suis parti d'Henri Michaux". Qu'est-ce qui se soulève avec ces éclaboussures d'encres ? 

  • Nouveau
  • 06/01/2017 20:31
  • Par

Bonjour,

Très bon document. Je l'apprécie fortement en format podcast. La vidéo n'est pas du tout obligatoire.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale