A lire, une bande-son rock & pop

Par

Que peuvent bien avoir en commun Johnny Cash, Joe Strummer et David Bowie ? Une forme de « pop fiction », interrogeant notre époque et ses normes, susceptibles d'infinies variations, sexuelles comme textuelles, comme le montrent une dizaine de parutions récentes, essais comme romans, français comme étrangers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est le jeu de toutes les commémorations et hommages : une large rétrospective Bowie débute à la Philharmonie de Paris, et son titre, David Bowie is, semble ouvrir à une question obsédante – qui est vraiment Bowie ? – qui nourrit nombre de publications récentes. Pourtant le sujet n’est pas que de circonstance : la musique est partout dans les romans parus récemment. Que l’on pense à Gil de Célia Houdart (POL), Dans son propre rôle de Fanny Chiarello (L’Olivier) ou aux Forêts de Ravel de Michel Bernard (La Table Ronde), concerto, chant, piano et voix sont autant de partitions romanesques.