Le sniper héroïsé, le raté et la veuve mercantile

Par

À travers la méticuleuse déconstruction d’un fait-divers datant de 2013, les auteurs de la bande dessinée L’Homme qui tua Chris Kyle délivrent un glaçant rapport d’autopsie de l’Amérique d’aujourd’hui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

On ne sait pas quelle incidence ce contretemps aura eue sur les ventes, mais la bande-dessinée L’Homme qui tua Chris Kyle, qui devait sortir la première semaine du confinement et qui resta dans les cartons des libraires jusqu’à début mai, a gagné, par la grâce même de ce retard, en profondeur de champ.