En mémoire du 17 octobre 1961

Il y a cinquante et un ans, la police française massacrait les Algériens manifestants contre le couvre-feu à Paris. Un drame reconnu en 2012 par le président François Hollande.