Universités: combien de temps encore sans négocier ?

Par
Après trois semaines de «grève illimitée», la tension est à son comble entre la communauté universitaire et le gouvernement. Près de trente mille personnes ont manifesté à Paris. Malgré la proposition des parlementaires UMP de réécrire le décret litigieux sur le statut des enseignants-chercheurs, la liste des revendications s'allonge un peu plus chaque jour que dure le conflit. La Conférence des présidents d'université hausse le ton ce jeudi: elle demande le rétablissement des emplois supprimés, des moyens nouveaux.

Universités: à Aix-Marseille I, «pour se rendre en cours, il faut s’armer de courage»

Par

Parfois la vie à l'université ressemble à des façades de bâtiment enveloppées de filets pour éviter que des pierres ne s'éboulent, à des fils électriques qui pendent dans le vide, à des salles de cours taguées, à des radiateurs attaqués par la rouille, à des faux plafonds troués, à des couloirs sans lumière. Mediapart a reçu un document qui témoigne de l'état de misère dans lequel vivent certaines universités françaises. Bienvenue à Aix-Marseille I, sur le campus lettres et sciences humaines de l'université de Provence.

Thomas Piketty: "l'autonomie des universités est une imposture" (Libération)

Par

Pour des universités plus justes (la vie des idées)

Par

L'Alaska, zone test des énergies vertes (International Herald Tribune)

Par

Pour Frédéric Lefebvre, «Les sites comme Beemotion sont des dealers» (20minutes.fr)

Par

Au-delà de la guerre : enquête sur la puissance et la diversité du cinéma israélien

Par
Mercredi 18 février sort dans les salles Z32, le nouveau film du documentariste israélien Avi Mograbi. Le cinéaste y met en scène avec brio le témoignage d'un ex-soldat de l'armée israélienne. Alors que le festival de Berlin accueillait ce week-end L'Histoire du cinéma israélien, du réalisateur Raphaël Nadjari, ce cinéma se trouve porté par son immense diversité. Regards sur soixante années de cinéma israélien avec Avi Mograbi et l'historien Ariel Schweitzer, qui a guidé Raphaël Nadjari dans son travail documentaire.

Remporter la mise au casino grâce à l'Iphone (Le Figaro)

Par

Un cycliste est moins pollué qu'un automobiliste (AirParif)

Par

Comment sont déjà évalués les chercheurs

Par

A en croire l'Elysée, les universitaires ne seraient pas évalués. Or comme l'expliquent dans le détail tous nos témoignages, ici, c'est «tous les quatre ans»; là, c'est à chaque fois qu'il faut «passer un échelon». En réalité, la communauté scientifique bruisse de plaintes contre l'excès d'évaluation. Bureaucratisation, temps perdu pour la recherche, «logique de mise en concurrence et d'individualisation des carrières»: l'hyper-évaluation tourmente l'université française. Et devient une question centrale du conflit opposant les enseignants-chercheurs à l'exécutif, figeant les universitaires sur la défense d'un statu quo dont beaucoup souhaitaient pourtant sortir.