A Nice, Hollande se pose en candidat de la vérité

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mes chers amis, vous êtes venus nombreux, le théâtre est plein, d’autres sont à l’extérieur et nous écoutent, je les salue. Je remercie Patrick Allemand d’avoir organisé cette réunion. Je salue Michel Vauzelle de nous rappeler une fois encore que le sud ne doit pas être oublié, car le sud est une chance pour la France à condition qu’on le regarde à la fois avec la fierté qu’il revendique et la solidarité qu’il réclame.