Le gouvernement néerlandais a été contraint vendredi 1er février de nationaliser en urgence le groupe bancaire et d’assurance SNS Reaal NV, quatrième institution financière du pays. Le Crédit agricole a lancé le même jour un nouvel avertissement sur ses résultats 2012, en raison de dépréciations d’écarts d’acquisition et d’autres charges financières pour un montant de 3,8 milliards d’euros au quatrième trimestre de l’an dernier. Et l’Italie, à l’approche des élections législatives anticipées, baigne dans le scandale du Monte dei Paschi di Siena, la plus ancienne banque de la planète. Comme disait le président « normal », le pire de la crise financière est derrière nous.