mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Plus que quelques jours pour profiter notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart mar. 30 août 2016 30/8/2016 Dernière édition

Affaire Kerviel: deux banquiers ont contredit la Société générale

1 mars 2016 | Par martine orange

Tout ne s’est peut-être pas passé comme l’affirme la Société générale, lorsqu'il s'est agi de « déboucler » les 50 milliards d'euros d'engagements pris par Jérôme Kerviel. Deux grands banquiers ont raconté à une journaliste financière qu’ils avaient été prévenus à l'avance par Daniel Bouton de l'opération. Ce qui change beaucoup de choses.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La déposition de la principale enquêtrice, puis les confidences enregistrées de la magistrate avaient déjà amené à se poser de sérieuses questions sur la conduite judiciaire de l’affaire Kerviel. Mais aujourd’hui, ce sont les récits de deux banquiers qui viennent battre en brèche la version officielle de la banque. Et pas des moindres : Philippe Dupont, ancien président des Banques populaires, et Georges Pauget, ancien directeur du Crédit agricole. D’après leurs propos, recueillis par la journaliste financière Marie-Jeanne Pasquette, tout ne s’est pas déroulé comme l’a expliqué la banque. Le lourd secret semble avoir été partagé par plusieurs banques, bien avant que l’affaire Kerviel ne soit rendue publique. Au nom d’un consensus de place, par peur d’une crise systémique, pourrait-on dire.