Berlin n'a rien contre un candidat français à la tête d'Airbus

Par
Berlin ne s'opposera pas à une candidature française convenable pour succéder au président exécutif Tom Enders à Airbus, à l'expiration de son mandat en 2019, a déclaré jeudi la ministre allemande de l'Economie, Brigitte Zypries.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

BERLIN (Reuters) - Berlin ne s'opposera pas à une candidature française convenable pour succéder au président exécutif Tom Enders à Airbus, à l'expiration de son mandat en 2019, a déclaré jeudi la ministre allemande de l'Economie, Brigitte Zypries.