Le successeur de Draghi pas forcément d'Europe du nord, déclare Le Maire

Par
La nomination de l'Espagnol Luis de Guindos à la vice-présidence de la Banque centrale européenne (BCE) ne signifie pas que le successeur de Mario Draghi à la tête de l'institution sera un Européen du nord, a déclaré jeudi Bruno Le Maire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La nomination de l'Espagnol Luis de Guindos à la vice-présidence de la Banque centrale européenne (BCE) ne signifie pas que le successeur de Mario Draghi à la tête de l'institution sera un Européen du nord, a déclaré jeudi Bruno Le Maire.