Nouvelle journée de fuite financière en Europe

Par

Euro, pétrole, marchés boursiers : tout est en baisse. Tandis que la fuite des capitaux se poursuit en Europe, amenant les taux obligataires allemands et français à leur plus bas historique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En l’absence de signaux politiques clairs et rassurants, les financiers et les banquiers continuent d’écrire un scénario qui risque de plus en plus de conduire à l’éclatement de fait de la zone euro, en organisant en urgence leur repli financier hors de l’Europe du Sud.