Accord Naval Group-Fincantieri: Paris ne veut pas de précipitation

Par
La France espère un bouclage prochain du rachat de la moitié de STX France par Fincantieri, a déclaré mercredi le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, qui a mis en garde contre toute précipitation dans le projet de rapprochement auquel oeuvrent les groupes français Naval Group et italien Fincantieri.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ROME (Reuters) - La France espère un bouclage prochain du rachat de la moitié de STX France par Fincantieri, a déclaré mercredi le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, qui a mis en garde contre toute précipitation dans le projet de rapprochement auquel oeuvrent les groupes français Naval Group et italien Fincantieri.