Fresenius obtient gain de cause face à Akorn, le titre monte

Par
La justice américaine a donné lundi gain de cause à Fresenius en considérant que le groupe allemand de santé pouvait renoncer au rachat de l'américain Akorn pour 4,75 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) sans que cela constitue une rupture de contrat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WILMINGTON, Delaware (Reuters) - La justice américaine a donné lundi gain de cause à Fresenius en considérant que le groupe allemand de santé pouvait renoncer au rachat de l'américain Akorn pour 4,75 milliards de dollars (4,1 milliards d'euros) sans que cela constitue une rupture de contrat.