Nissan réclame à l'Inde des aides publiques non versées

Par
Nissan Motor réclame plus de 770 millions de dollars (646 millions d'euros) à l'Etat indien pour non versement d'aides publiques et a ouvert une procédure d'arbitrage internationale, selon une source au fait du dossier et des documents dont Reuters a pris connaissance.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NEW DELHI (Reuters) - Nissan Motor réclame plus de 770 millions de dollars (646 millions d'euros) à l'Etat indien pour non versement d'aides publiques et a ouvert une procédure d'arbitrage internationale, selon une source au fait du dossier et des documents dont Reuters a pris connaissance.