FCA cherche à améliorer son offre de fusion avec Renault

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Combien ça rapporterait de plus à l'énarque qui a remplacé macron chez rothschild ? Et puis le Japon appartient aux américains, hors de question de partager avec macron. Les américains attaquent par les deux côtés, manu: l'atlantique mais aussi le pacifique. Au cas où tu n'en serais pas rendu compte, macron, la terre est ronde: sale gosse...

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Relations_entre_les_États-Unis_et_le_Japon

 

Ce commentaire est placé sous la protection de la jurisprudence castaner.

  • Nouveau
  • 02/06/2019 21:08
  • Par
L’effet taille aidera

Un projet pour énarques. En gros, chez FCA, il n'y a rien en termes de produits à part la Fiat 500 et la Jeep. Le reste ne vaut pas grand chose. Ca parait délirant de valoriser ça au niveau de Renault, qui a une rentabilité correcte et une certaine avance en techno électrique. Feraient mieux de racheter Tesla.

  • Nouveau
  • 03/06/2019 14:11
  • Par

Encore une arnaque du vendeur d'entreprises Macron qu'on a placé à la tête de la France ?

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale