CVC a brièvement discuté du rachat d'Ingenico

Par
Le fonds de capital-investissement CVC a abandonné des discussions avec Ingenico sur un éventuel rachat du spécialiste français du paiement, a-t-on déclaré de sources proches du dossier.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

FRANCFORT (Reuters) - Le fonds de capital-investissement CVC a abandonné des discussions avec Ingenico sur un éventuel rachat du spécialiste français du paiement, a-t-on déclaré de sources proches du dossier.

Dans un secteur qui se consolide sous l'effet de l'essor du paiement électronique, Ingenico est régulièrement cité tant comme cible que comme acquéreur.

CVC a démarré au début de l'été des discussions sur une sortie d'Ingenico de la cote mais celles-ci n'ont pas duré, ajoutent les sources.

Ni Ingenico ni CVC n'ont souhaité faire de commentaire.

Le titre du groupe français cède 1,91% à 69 euros à 14h25, sous-performant l'indice SBF 120 (-0,61%).

Ingenico a annoncé la semaine dernière une coentreprise avec une filiale des caisses d'épargne allemandes pour se renforcer dans les pays germaniques, emboîtant le pas à Worldline qui a annoncé mi-mai le rachat du suisse SIX Payment Services.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale