Madrid, Francfort, Luxembourg "hubs" post-Brexit de Credit Suisse

Par
Credit Suisse déplacera sans doute une cinquantaine de banquiers d'investissement vers l'Allemagne, autant à Madrid et jusqu'à 150 ailleurs dans l'Union européenne, dont au Luxembourg, dans le cas d'un Brexit dur, ont déclaré jeudi des sources proches du dossier.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ZURICH (Reuters) - Credit Suisse déplacera sans doute une cinquantaine de banquiers d'investissement vers l'Allemagne, autant à Madrid et jusqu'à 150 ailleurs dans l'Union européenne, dont au Luxembourg, dans le cas d'un Brexit dur, ont déclaré jeudi des sources proches du dossier.

La deuxième banque suisse emploie 5.500 personnes environ à Londres et, sans préciser le nombre de salariés qu'elle comptait déplacer, elle a fait savoir que Francfort, Madrid et Luxembourg seraient des plateformes post-Brexit.

"Les discussions avec les autorités compétentes, les salariés et certains actionnaires de poids se poursuivent mais notre solution reposera sur des lieux multiples, dont Madrid, Francfort et Luxembourg", a dit un porte-parole de la banque.

Credit Suisse a également décidé de transférer quelque 200 millions de dollars d'actifs vers sa division marchés de capitaux et banque d'investissement en Allemagne.

Les banques s'efforcent soit d'ouvrir de nouveaux "hubs" soit d'étendre ceux existant déjà afin d'éviter toute perturbation des services à la clientèle dans le cas où la Grande-Bretagne quitterait l'Union européenne (UE) en mars prochain sans accord de transition.

Quoi qu'il en soit, a affirmé Credit Suisse, Londres restera un centre important même après le Brexit.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale