Le contrôle des taxes affectées reste à renforcer

Par
Des efforts restent nécessaires pour améliorer le contrôle des taxes affectées, estime le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) qui salue une maîtrise accrue de leur expansion ces dernières années et rappelle que l'utilité de certaines d'entre elles ne doit pas être sous-estimée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Des efforts restent nécessaires pour améliorer le contrôle des taxes affectées, estime le Conseil des prélèvements obligatoires (CPO) qui salue une maîtrise accrue de leur expansion ces dernières années et rappelle que l'utilité de certaines d'entre elles ne doit pas être sous-estimée.