COP26 : l’engagement tout en paroles du monde financier

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la lutte contre les dérèglements climatiques, les responsables internationaux attendent beaucoup de la finance. Pour bien témoigner combien les acteurs de la finance ont une place à part, ils ont décidé de leur accorder une journée entière, mercredi 3 novembre, à la COP26 de Glasgow. Une journée au cours de laquelle financiers et banquiers vont multiplier les déclarations de bonnes intentions, rappeler leurs engagements en faveur de la préservation de l’environnement, mentionner leur code de bonne conduite et leur charte d’investisseurs responsables afin de participer à la transition écologique en drainant les milliers de milliards de capitaux pour financer les technologies et les changements, comme les gouvernements l’espèrent.