Encore plus d'austérité pour la Grèce: le déni européen

Par

Moyennant un nouveau prêt de 60 milliards d'euros, l'Union européenne et le FMI exigent une cure d'austérité supplémentaire! Le remède a été jusqu'alors sans effet sur le malade. Pire, il aggrave le mal. Qu'importe!

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après des semaines de discussions et une mission exhaustive menée conjointement par l'Union européenne, la Banque centrale européenne et le FMI sur l'état de la Grèce, le verdict est finalement tombé vendredi. La solution imaginée par les experts européens pour sortir de la crise grecque est sans surprise : l'austérité, toujours plus d'austérité.