YouTube prive des femmes de revenus publicitaires pour plaire aux annonceurs

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La pudibonderie de YouTube a viré franchement sexiste. Selon Télérama, des centaines de femmes vidéastes ont été privées de pub parce que ce qu’elles montraient ou disaient risquaient de faire fuir les annonceurs. Dès qu’un contenu lui paraît trop osé, YouTube dispose du pouvoir de cesser de diffuser de la pub dans certaines vidéos, et donc de priver leurs auteur de revenus.