Andrea Orcel réclame à Santander 100 millions d'euros pour rupture de contrat

Par
L'Italien Andrea Orcel, l'un des banquiers d'affaires les plus connus en Europe, réclame en justice 100 millions d'euros à Santander pour avoir renoncé à lui proposer le poste de directeur général de la banque espagnole à la suite d'un désaccord sur sa rémunération.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

MADRID/LONDRES (Reuters) - L'Italien Andrea Orcel, l'un des banquiers d'affaires les plus connus en Europe, réclame en justice 100 millions d'euros à Santander pour avoir renoncé à lui proposer le poste de directeur général de la banque espagnole à la suite d'un désaccord sur sa rémunération.