ArcelorMittal: l'étonnante ressemblance entre l'accord de Florange et celui de Liège

Par

Au moment même où le gouvernement français annonçait un accord obtenu à l’arraché avec la direction du groupe sidérurgique sur Florange, les syndicats de Liège signaient eux aussi un accord avec ArcelorMittal sur l’avenir du site, après la fermeture des hauts-fourneaux. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Vendredi soir, le premier ministre Jean-Marc Ayrault assurait sur le plateau de TF1 que la France avait mis tout son poids dans la balance pour obtenir le meilleur plan possible pour le site de Florange. Mais l’intervention gouvernementale a-t-elle vraiment permis de faire plier la direction d’ArcelorMittal et d’obtenir des concessions supplémentaires ?