ArcelorMittal: l'étonnante ressemblance entre l'accord de Florange et celui de Liège

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 03/12/2012 13:26
  • Par

Une pétition pour soutenir ceux qu'on appelle "les Arcelor-Mittal" :

http://sauvonsflorange.wesign.it/fr

Je ne suis pas d'accord avec la conclusion de la pétition

"Après 18 mois de lutte nous attendons que Monsieur le Président tienne sa promesse et qu’il nationalise le site afin de permettre à un repreneur d’investir."

Nous devons nationaliser sans contrepartie financière et en conserver le monopole !

  • Nouveau
  • 03/12/2012 14:56
  • Par

Haute-trahison d'Etat ?

03 décembre 2012 Par Jean-Paul Baquiast

Menteurs et trompeurs, haute-trahison d'Etat, ce sont les termes dans lesquels les salariés d'ArcelorMittal jugent la façon dont l'Etat français a cédé devant toutes les exigences de Mittal et reno

Parce que c'était joué d'avance et que Montebourg a mis du temps pour piger la machine de guerre, rien de nouveau , à part qu'il faut continuer à entretenir les lieux , que ces installations vont coûter bonbon au contribuable,que l'Europe aurait du prendre le dossier depuis longtemps et revoir la copie pour savoir comment relancer la sidérurgie Européenne au lieu de se la jouer individualiste  ,genre Merkel and Co ,s'émanciper des tutelles des financiers verreux ,etc,etc!c'est bon ,on va pas en faire un roman , les sidérurgistes connaissaient la solution , on a loupé le coche , com d'hab, respect messieurs les ouvriers, maintenant ,va falloir réfléchir au devenir de cette région, une friche qui renaitra de ses cendres, je ne sais pas, je ne sais plus.

  • Nouveau
  • 03/12/2012 15:35
  • Par

Biens sûr, ce qui se comprend un maximum, du point de vue communication politique est l'interdiction d'afficher un quelconque "plan social". En revanche, tout ce qui permet la réduction des personnels et portant un autre nom est autorisé. Depuis l'annonce, vendredi soir, c'est ce qui transparait dans le résultat de la négociation : arrivez par d'autres moyens à la réduction des effectifs que vous souhaitez, itou pour la fermeture de lieux de production.

En clair, il n'y a aucune volonté de ré-industrialisation. C'est même le contraire qui se passe, voire qui s'accélère... Peut-être même, faut-il comprendre ainsi, l'amplification de la dimention "écologiste" du Parti de Gauche...

Alors Guy, c'est pas clair du tout ! Je n'ai pas compris ce que veut dire la dernière phrase. Merci de donner l'explication.

Si j'accepte de penser que tout ce qui est industrie est condamné pour des raisons économiques (fameux coût du travail et donc, production délocalisable, par exemple) comme écologiques (diminution des taux de pollution, par exemple) me reste à accepter que les programmes d'avenir des partis politiques soient tournés du côté de la décroissance (projet Placé et son économie d'usage, cf sa tribune il y a peu dans Libération) ou de la croissance par la règle verte (projet Parti de Gauche et son économie de la demande à l'aune de l'obligation du renouvellement de la nature). Tout cela me semble t-il avalise la fin de la production massive dans nos contrées. Suis-je clair ou toujours pas ?

 

Le PDG d'Arcelor Mittal, déjà présent au CA du groupe EADS et de la banque indienne ICICI Bank, est devenu membre ce week-end de celui de Goldman Sachs. coeur-.gif

La banque d'affaires américaine et le puissant homme d'affaires ont d'ores et déjà collaboré dans le passé. En effet, en 2006 l'établissement avait soutenu Mittal Steel lorsque ce dernier tentait de mettre la main sur le sidérurgiste Arcelor.

Vous, vous n'avez pas lu l'article de Martine Orange en ligne depuis deux jours...

et non

je passe pas ma vie à lire médiapart

là je suis plongé dans la lecture de "l'innomable" de Beckett

t'as lu ?

Moi oui, mais je me demande si je préfère pas Molloy.

Et si on décapitait Lakshmi Mittal? ça nous ferait passer le temps en attendant.

  • Nouveau
  • 04/12/2012 00:18
  • Par

 

.

 

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale