Ankara rejette la condamnation américaine d'un banquier turc

Par
Le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdag a estimé jeudi que la condamnation par la justice américaine d'un banquier turc accusé d'avoir aidé l'Iran à contourner des sanctions était dénuée de valeur légale pour la Turquie et contraire au droit international.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NEW YORK (Reuters) - Le vice-Premier ministre turc Bekir Bozdag a estimé jeudi que la condamnation par la justice américaine d'un banquier turc accusé d'avoir aidé l'Iran à contourner des sanctions était dénuée de valeur légale pour la Turquie et contraire au droit international.