Pourquoi le chômage est au plus bas en Allemagne

Par

Avec un taux de chômage corrigé de 5,5 % en décembre, l’Allemagne affiche un niveau jamais atteint depuis 37 ans. Mais la structure du marché du travail est très particulière et le miracle a ses revers…

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rien ne semble devoir stopper le « miracle allemand » de l’emploi. Les chiffres publiés ce 3 janvier par l’agence fédérale de l’emploi (BA) ont de quoi faire rêver le reste du monde… Le nombre de demandeurs d’emploi au sens national a reculé en décembre 2017, sur un an, de 183 312 personnes, soit 7 %, pour atteindre 5,3 % de la population active en termes bruts et 5,5 % en données corrigées. De tels chiffres ne s’étaient pas vus depuis la réunification, et il faut remonter à octobre 1981 pour la seule Allemagne de l’Ouest pour retrouver un tel taux de chômage. Au sens plus restrictif de l’Organisation internationale du travail (OIT), le taux de chômage en novembre était de 3,6 % (0,2 point de moins qu’en novembre 2016).