En 2021, l’économie française dos au mur

Par

Après une année 2020 hors normes, la France va devoir faire face au risque de voir la crise économique prendre son autonomie vis-à-vis de la crise sanitaire. La réponse pourrait être une mise sous perfusion permanente des entreprises au détriment de l’État social et du monde du travail.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’année qui s’est achevée aura donc été, économiquement, exceptionnelle. Les chiffres du PIB français pour 2020 seront connus à la fin du mois de janvier, mais ils devraient laisser apparaître un niveau inférieur de 9 % à son niveau de 2019, selon la dernière note de conjoncture de l’Insee, publiée à la mi-décembre. C’est un recul annuel qui n’a jamais été constaté depuis 1949, date du début du calcul officiel du PIB. Et c’est sans doute une des plus fortes chutes enregistrées en temps de paix dans l’âge industriel.