Fonder une «économie pour le peuple» avec Stephanie Kelton

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le phénomène revient avec une régularité de métronome. Après chaque crise, des « experts » et autres économistes viennent faire la leçon au bon peuple : il va falloir se « serrer la ceinture », « faire des efforts » et « faire des réformes ». Cette fois, Bercy et Matignon mènent la charge, avec des appels à la relance de la réforme des retraites au plus tôt et une commission sur l’avenir de la dette.