Syngenta veut lever 4,8 milliards de dollars au plus pour refinancer ChemChina

Par
Syngenta, racheté par le groupe chinois ChemChina pour un montant de 43 milliards de dollars (35,02 milliards d'euros), envisage de lever jusqu'à 4,8 milliards de dollars via une émission obligataire assortie d'un éventuel prêt bancaire afin de refinancer sa maison mère.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

ZURICH (Reuters) - Syngenta, racheté par le groupe chinois ChemChina pour un montant de 43 milliards de dollars (35,02 milliards d'euros), envisage de lever jusqu'à 4,8 milliards de dollars via une émission obligataire assortie d'un éventuel prêt bancaire afin de refinancer sa maison mère.

Le spécialiste suisse des semences et des pesticides a annoncé jeudi avoir mandaté les banques BNP Paribas, Citi, Credit Suisse et HSBC pour organiser une tournée auprès d'investisseurs à compter du 9 avril.

Le directeur financier, Mark Patrick, a déclaré en février que Syngenta avait l'intention de céder environ cinq milliards de dollars d'obligations après avoir conclu un accord avec des agriculteurs américains qui avaient engagé une action en justice sur un dossier de maïs génétiquement modifié.

ChemChina a obtenu en mai dernier un soutien suffisant des actionnaires de Syngenta pour boucler son offre annoncée en février 2016 sur le groupe suisse.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale