La vente de la R&D d'Opel serait une mission suicide déclare un représentant syndical

Par
La direction d'Opel devrait faire face à une vive résistance de la part des salariés à une éventuelle vente de la branche recherche et développement (R&D) du constructeur automobile, a déclaré jeudi son représentant syndical, ajoutant qu'une telle cession constituerait une "mission suicide".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RÜSSELHEIM, Allemagne (Reuters) - La direction d'Opel devrait faire face à une vive résistance de la part des salariés à une éventuelle vente de la branche recherche et développement (R&D) du constructeur automobile, a déclaré jeudi son représentant syndical, ajoutant qu'une telle cession constituerait une "mission suicide".