Unilever fait volte-face et renonce à un transfert aux Pays-Bas

Par
Unilever a annoncé vendredi l'abandon de son projet de siège social unique aux Pays-Bas face à la colère d'actionnaires britanniques hostiles à cette réorganisation, qui était censée simplifier sa structure et le rendre plus réactif face aux évolutions du marché.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Unilever a annoncé vendredi l'abandon de son projet de siège social unique aux Pays-Bas face à la colère d'actionnaires britanniques hostiles à cette réorganisation, qui était censée simplifier sa structure et le rendre plus réactif face aux évolutions du marché.