Le marasme économique dont va hériter Obama

Par

Le président démocrate hérite du bilan désastreux de l'administration Bush en la matière – dérive de la dette et des déficits, dérégulation des marchés, etc. Et se retrouve également confronté à la plus grosse crise économique depuis 1929, et au spectre d'une récession profonde des Etats-Unis. A lire aussi:

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

S'il y a un dossier sur lequel le nouveau président des Etats-Unis est attendu, c'est bien l'économie. Tout laisse pourtant penser qu'en la matière, la marge de manœuvre de Barack Obama sera très étroite. Son futur secrétaire au Trésor (on parle beaucoup de Larry Summers, proche du clan Clinton) se retrouvera pris en étau entre, d'un côté, les ravages d'une crise économique sans précédent depuis 1929, et, de l'autre, l'héritage désastreux du couple au pouvoir George Bush/Alan Greenspan. De quoi jouer profil bas dans les semaines à venir. Gros plan sur les cinq points noirs de la première économie mondiale (pour quelques années encore).