Le CHU de Strasbourg se projette dans une clinique privée à Moscou

Par Guillaume Krempp (RUE89 STRASBOURG)

Financé par un oligarque russe, Alexander Mamut, un « hôpital à la française » compte attirer 40 médecins français d’ici à 2025, moyennant salaires élevés, avantages en nature et imposition alléchante.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que les lits et les soignants manquent en France, le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Strasbourg en projette en Russie.