Suez-Veolia: la médiation de Mestrallet suscite l’indignation

Par

Dix millions d’euros ! La révélation des honoraires touchés par Gérard Mestrallet comme médiateur entre Suez et Veolia crée l’inquiétude. Et voir un ancien président organiser le dépeçage de son groupe illustre un nouveau côté obscur de ce dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dix millions d’euros ! Quand certains administrateurs de Suez ont découvert le montant des honoraires, révélés par BFM, que Gérard Mestrallet allait toucher pour ses services de médiation entre Suez et Veolia, ils n’ont pas voulu le croire. À aucun moment, il n’avait été fait allusion à ce contrat ni même à la médiation de l’ancien président de Suez agissant au nom de la société Equanim dans les différentes séances du conseil.