E.ON met le sort de la direction d'Uniper dans les mains de Fortum

Par
E.ON a proposé mercredi de reporter un vote sur une motion qui pourrait déclencher une enquête afin de déterminer si la direction de son ancienne filiale Uniper a tenté de bloquer la vente d'une importante participation à Fortum.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ESSEN, Allemagne (Reuters) - E.ON a proposé mercredi de reporter un vote sur une motion qui pourrait déclencher une enquête afin de déterminer si la direction de son ancienne filiale Uniper a tenté de bloquer la vente d'une importante participation à Fortum.