La réforme fiscale US pourrait entraîner une perte pour Credit Suisse

Par
Les grandes banques suisses s'attendent à ce que le projet de réforme fiscale aux Etats-Unis leur coûte des milliards de francs suisses, en raison des dépréciations d'actifs d'impôts différés à inscrire dans leurs comptes, entraînant Credit Suisse dans le rouge pour la troisième année consécutive.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ZURICH (Reuters) - Les grandes banques suisses s'attendent à ce que le projet de réforme fiscale aux Etats-Unis leur coûte des milliards de francs suisses, en raison des dépréciations d'actifs d'impôts différés à inscrire dans leurs comptes, entraînant Credit Suisse dans le rouge pour la troisième année consécutive.