Un rapport sur la souffrance au travail dans les abattoirs enterré

Par

89 % des hommes et 92 % des femmes travaillant en abattoir ont souffert d’un trouble musculo-squelettique dans les douze derniers mois. Cette information n’aurait jamais dû sortir, raconte Street Press. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un rapport, commandé par la Mutuelle sociale agricole (MSA), a été volontairement « enterré » par l'organisme, sous la pression des industriels de la viande, révèlent les journalistes Virginie Vilar et Geoffrey Le Guilcher (auteur du récent Steack machine). Street Press dévoile ce rapport, accablant sur les conditions de travail dans les abattoirs bretons. Le livre Steack machine a également été menacé de non-distribution chez Leclerc, rapporte Télérama.