Enedis prévoit de supprimer 2.000 postes en 3 ans, selon la CGT

Par
Enedis, filiale d'EDF en charge du réseau français de distribution d'électricité, prévoit de supprimer quelque 2.000 postes d'ici à fin 2020, selon un communiqué de la CGT diffusé mercredi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Enedis, filiale d'EDF en charge du réseau français de distribution d'électricité, prévoit de supprimer quelque 2.000 postes d'ici à fin 2020, selon un communiqué de la CGT diffusé mercredi.