Retraites : Mediapart dresse la liste des idées de réformes qui n'ont pas été entendues

Par

En 2012, il faudra cotiser 41 ans pour avoir une retraite à taux plein. Il faut bien sauver le système par répartition, a déclaré Nicolas Sarkozy, le 6 mai, dans le Gard. Mais les retraites sont-elles sauvées, pour autant? Non, disent les syndicats. D'ailleurs, le 22 mai, ils manifesteront. Mais au fait que proposent les syndicats pour sauver les retraites? Depuis quinze ans en discussion, ces réformes successives ont donné lieu à d'innombrables propositions. Tour de piste d'idées qui ne sont pas toutes bonnes à jeter.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour fêter sa première année à l’Elysée, mardi 6 mai, Nicolas Sarkozy est allé dans le Gard désamorcer une bombe. Devant les 300 salariés d’une usine de béton du Pujaut, près d’Avignon, il a parlé retraites. On pourra gloser sur le contraste entre l’éclat de sa victoire, il y a un an, et le peu de faste de cette journée-là. Mais ce serait oublier que le dossier retraites est encore classé sensible par l’Elysée.