Plainte à 5 milliards de dollars contre BHP pour la rupture d'un barrage au Brésil

Par
Le groupe minier anglo-australien BHP est visé en Grande-Bretagne par une plainte en nom collectif lui réclamant cinq milliards de dollars (4,47 milliards d'euros) de dommages et intérêts pour "négligence" avant la rupture d'un barrage en 2015 au Brésil, à l'origine de la plus grave catastrophe environnementale dans ce pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LONDRES (Reuters) - Le groupe minier anglo-australien BHP est visé en Grande-Bretagne par une plainte en nom collectif lui réclamant cinq milliards de dollars (4,47 milliards d'euros) de dommages et intérêts pour "négligence" avant la rupture d'un barrage en 2015 au Brésil, à l'origine de la plus grave catastrophe environnementale dans ce pays.