Ubérisation: une enquête judiciaire ouverte sur Deliveroo

Par et

Le parquet de Paris a confié à l’Office central de lutte contre le travail illégal (OCLTI) une enquête préliminaire sur la plateforme de livraison de repas à domicile Deliveroo France, selon des informations obtenues par Mediapart. La société et ses dirigeants sont soupçonnés de « travail dissimulé ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Déjà épinglée par l’inspection du travail pour des soupçons de travail illégal, la plateforme de livraison de repas à domicile Deliveroo doit maintenant faire face à une enquête judiciaire. Selon des informations obtenues par Mediapart, le parquet de Paris a confié récemment une enquête préliminaire sur Deliveroo France à l’Office central de lutte contre le travail illégal (OCLTI).