Fiat peut encore changer d'avis sur Renault, dit Pannier-Runacher

Par
Fiat-Chrysler peut encore revenir sur sa décision de retirer son offre de fusion avec Renault, a estimé vendredi la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances Agnès Pannier-Runacher.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Fiat-Chrysler peut encore revenir sur sa décision de retirer son offre de fusion avec Renault, a estimé vendredi la secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances Agnès Pannier-Runacher.