mot de passe oublié
onze euros les trois mois

Restez informé tout l'été avec Mediapart

Profitez de notre offre d'été : 11€ pour 3 mois (soit 2 mois gratuits) + 30 jours de musique offerts ♫

Je m'abonne
Mediapart mer. 27 juil. 2016 27/7/2016 Dernière édition

La BCE prolonge le crédit illimité pour les banques européennes

7 octobre 2011 | Par La rédaction de Mediapart
La dernière décision de Jean-Claude Trichet en tant que président de la Banque centrale européenne aura été de... ne rien toucher: entouré de ses gouverneurs, il a décidé à Berlin de maintenir le taux directeur – qui conditionne les conditions de crédit dans la zone euro – à 1,5%.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La dernière décision de Jean-Claude Trichet en tant que président de la Banque centrale européenne aura été de... ne rien toucher: entouré de ses gouverneurs, il a décidé à Berlin de maintenir le taux directeur – qui conditionne les conditions de crédit dans la zone euro – à 1,5%. Ce n'est certes pas une surprise, mais l'annonce a sensiblement déçu le Fonds monétaire international qui comptait sur une baisse de taux. «Les perspectives économiques restent soumises à une incertitude particulièrement élevée et à des risques à la baisse intensifiés», a justifié le président sortant de la BCE. C'est donc Mario Draghi, prochain patron des argentiers européen, qui devra décider de ramener ce taux autour de 1% entre la fin 2011 et le début 2012.

La BCE a en revanche annoncé deux nouvelles lignes de crédit illimitées à un an en faveur des banques européennes, tout en leur enjoignant de «faire tout ce qui est nécessaire pour renforcer leur bilan» et en promettant d'injecter 40 milliards d'euros, orientant les marchés européens à la hausse, jeudi soir.

Le démantèlement de Dexia se poursuit avec la perspective d'un repreneur pour la branche luxembourgeoise, d'une nationalisation pour la belge et d'une garantie publique en France.