Gaël Giraud : « Keen nous sort de l'ornière »

Par

Avec L'Imposture économique, l’économiste australien Steve Keen déboulonne quelques axiomes de base de l’école néoclassique. « Un texte majeur », selon l’économiste hétérodoxe français Gaël Giraud, qui détaille son impact dans une interview à Mediapart. Giraud appelle ses collègues à sortir l'économie universitaire de l’impasse où elle s’est enfermée. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Gaël Giraud est économiste, directeur de recherche au CNRS, diplômé de l'École normale supérieure et docteur en mathématiques appliquées de l'École polytechnique. Tenant d’une économie critique du modèle néoclassique, il est l’auteur du livre Illusion financière (éd. de l’Atelier). Par ailleurs jésuite, Gaël Giraud s’est imposé dans le débat politique français en publiant, fin 2012, une note extrêmement sévère sur le projet de loi de séparation des activités bancaires, qu’il jugeait tout à fait insuffisant (lire ici sa note).