Constellium voit la demande d'aluminium croître dans l'automobile

Par
Le recours à l'aluminium dans l'automobile va s'intensifier, le secteur étant à la recherche de matériaux plus légers pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) sur fond de désaffection pour les moteurs diesel, a déclaré Jean-Marc Germain, directeur général de Constellium, à Reuters.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le recours à l'aluminium dans l'automobile va s'intensifier, le secteur étant à la recherche de matériaux plus légers pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de dioxyde de carbone (CO2) sur fond de désaffection pour les moteurs diesel, a déclaré Jean-Marc Germain, directeur général de Constellium, à Reuters.