Syrie: Lafarge toujours mis en examen, plus pour crime contre l'humanité

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a annulé jeudi la mise en examen du cimentier Lafarge pour "complicité de crimes contre l'humanité" en Syrie mais a maintenu d'autres charges, notamment pour "financement du terrorisme", a-t-on appris auprès de différents avocats impliqués dans le dossier.