Le Tecentriq de Roche avec d'autres traitements s'avère efficace

Par
L'association du traitement immunothérapique de Roche, Tecentriq, à des traitements plus traditionnels double le pourcentage de patients souffrant d'un cancer du poumon qui survivent pendant un an sans que la maladie progresse, un résultat sans précédent selon certains experts.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

ZURICH (Reuters) - L'association du traitement immunothérapique de Roche, Tecentriq, à des traitements plus traditionnels double le pourcentage de patients souffrant d'un cancer du poumon qui survivent pendant un an sans que la maladie progresse, un résultat sans précédent selon certains experts.