La vente de Niki à IAG remise en cause par un tribunal

Par
Un tribunal berlinois a jugé lundi que la procédure de dépôt de bilan de Niki aurait dû se faire en Autriche et non en Allemagne, au risque de remettre en cause l'achat de la filiale d'Air Berlin par IAG.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

FRANCFORT (Reuters) - Un tribunal berlinois a jugé lundi que la procédure de dépôt de bilan de Niki aurait dû se faire en Autriche et non en Allemagne, au risque de remettre en cause l'achat de la filiale d'Air Berlin par IAG.