Hôpitaux et Sécurité sociale, pour sauver notre système de santé

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À force de vivre avec, on a tous fini par oublier son importance. Le programme de François Fillon – mais d’autres candidats aussi – visant à privatiser la Sécurité sociale nous rappelle le choix majeur d’une société solidaire et égalitaire, ce refus de faire de la santé un objet de marché. Les hôpitaux sont aux avant-postes de cette déconstruction en règle du système de santé français, à l’œuvre depuis plusieurs années.